Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
Aphrodite, dite Vénus du type de l'Esquilin
Oeuvre romaine d'époque impériale (IIe siècle après J.-C. ?)
Brindisi (Italie) ?
Marbre de Paros
H. : 96 cm.

Cette Aphrodite appartient au type de l'Esquilin, du nom de la colline de Rome où a été retrouvée la statue la plus complète.
Il s'agit probablement d'une Aphrodite Anadyomène, c'est-à-dire sortant des eaux. Sur l'exemplaire de Rome, le décalage entre le visage, écho du style sévère (première moitié du Ve siècle avant J.-C.), et la délicate anatomie aux genoux rapprochés indiquerait un style rétrospectif. Celui-ci combine certains traits du haut classicisme aux nouveautés du IVe siècle avant J.-C. et de la période hellénistique : on situe ce style aux IIe et Ier siècles avant J.-C.
Achat, Frank, 1938
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
N° d'entrée MND 1908
(n° usuel Ma 3438)



Contacts | Crédits