Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
Détail, dos
Détail, tête
Vue de dos
Statue du héros Diomède
Oeuvre romaine d'époque impériale (IIe ou IIIe siècle après J.-C. ?)
Marbre
H. : 1,86 m.

Cette statue représenterait le héros grec Diomède. Des monnaies d'époque impériale de la cité d'Argos montrent en effet un personnage dans la même attitude emportant une statuette.
L'épisode est connu par le chant X de l'Iliade d'Homère : durant la guerre de Troie, Diomède et Ulysse dérobent le Palladion, cette représentation de la déesse Pallas chargée de pouvoirs magiques et protégeant la ville.
Avec la tête (Ma 3510) présentée à proximité, cette statue reflète un original largement reproduit, dont Naples et Munich conservent les meilleures répliques antiques. La pondération de la statue rappelle les recherches de l'école de Polyclète.
La reproduction de l'oeuvre sur des monnaies d'Argos, et le culte rendu à Diomède dans cette cité grecque, indiqueraient l'origine péloponnésienne du type statuaire, attribué parfois à Naucydès. Toutefois, le traitement des arcades sourcilières, du nez et de l'oeil rappelle celui utilisé pour les traits de la Pallas de Velletri (Ma 464) exposée dans la même salle, dont le créateur vers 440 ou 430 avant J.-C. pourrait être identifié au sculpteur Crésilas qui travailla à Athènes.
Restaurée en Alexandre Sévère à Rome avant son acquisition en 1633 par le cardinal Armand du Plessis, duc de Richelieu.
Transportée du château de Richelieu (Indre-et-Loire) en 1757 dans le jardin de l'hôtel d'Antin à Paris, saisie en 1792. Installée en 1796 dans l'escalier de la bibliothèque Mazarine et affectée en 1801 au Louvre où elle est exposée sous l'appellation de Mars Vainqueur.
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Inventaire MR 265 (n° usuel Ma 890)



Contacts | Crédits