Sully
1 e étage
Figurines en terre cuite grecques
Salle 646
Vitrine 10 : Masques de théâtre
Masques de théâtre
Thespis, créateur de la tragédie attique (534 avant J.-C.), se barbouilla d'abord le visage de lie de vin ou de céruse avant d'introduire définitivement l'usage du masque. Celui-ci, en matière périssable (bois, cire, écorce, cuir, etc.), persista tout au long de l'histoire du théâtre grec. Même très éloignés de l'orchestra, les spectateurs pouvaient d'emblée reconnaître un personnage. Il semble que les rôles furent assez vite établis mais que leurs expressions se multiplièrent avec le temps. Au IIe siècle après J.-C., Julius Pollux (Onomasticon) dresse une liste de masques correspondant à 76 personnages (44 modèles de comédie, 28 modèles tragiques et 4 modèles de drame satyrique). Dans de nombreux cas, la polychromie donnait des indications sur l'âge et l'origine sociale du personnage.
En raison de sa fréquente disparition sur les ouvrages en terre cuite (qui ne sont que des reproductions des accessoires de théâtre), il est aujourd'hui difficile d'identifier les personnages. Dédiés comme ex-voto dans les sanctuaires ou déposés dans les tombes, ils étaient également utilisés comme éléments de décoration.


Masque tragique de jeune homme
IIe siècle avant J.- C.
Provenance : Utique, Tunisie
H. : 10,40 cm. ; L. : 9,20 cm.

Collection Hérisson, 1885
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
CA 6630



Contacts | Crédits