Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
Détail 1
Détail 2
Eugène DELACROIX
Charenton-Saint-Maurice, 1798 - Paris, 1863

L'assassinat de l'évêque de Liège
1829
H. : 0,91 m. ; L. : 1,16 m.

D’après le roman Quentin Durward (chap. XXII « L’Orgie ») de Walter Scott (1771-1832)
Salon de 1831, sous le titre Guillaume de la Marck, surnommé le sanglier des Ardennes.
Delacroix peint l’épisode le plus violent du roman de Scott : après avoir envahi le château épiscopal, Guillaume de la Marck, chef des Liégeois révoltés, fait égorger l’évêque au milieu d’un festin. L’artiste évoque le tumulte et la barbarie de la foule dans une scène nocturne éclairée à la bougie.
Acquis d’une collection privée en 1961
Département des Peintures
R.F. 1961-13



Contacts | Crédits