Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
vue sans cadre
Hubert Robert peintre du Louvre

Peintre d'architecture réelle ou imaginaire, animée de silhouettes légères, "Robert des ruines'', comme il a été parfois surnommé, a souvent pris le Louvre pour sujet : quelquefois l'extérieur avec ses guichets animés ou ses jardins envahis de statues, le plus souvent l'intérieur du Muséum en cours d'élaboration. Membre de l'Académie dès 1766, actif participant à la commission du futur Muséum dès 1778, conservateur des tableaux du Roi puis du musée, logé au Louvre jusqu'en 1806, il est au coeur de la muséologie des Lumières. Ses projets pour l'installation du Muséum dans la Grande Galerie sous l'Ancien Régime, pour un éclairage zénithal par la suite, devaient déboucher sur des caprices oniriques comme la galerie en ruines d'où émerge la silhouette de l'Apollon du Belvédère.


Hubert ROBERT
Paris, 1733 - Paris, 1808

Projet d'aménagement de la Grande Galerie du Louvre
Huile sur toile
H. : 0,46 m. ; L. : 0,55 m.

Legs Félix-Jean Groult, 1952
Département des Peintures
R.F. 1952-15



Contacts | Crédits