Denon
Entresol
Calligraphie
Espace A

Vue de AA 96 (détail)
26B. Écritures angulaires
La calligraphie des débuts de l’Islam, partant d’une volonté de normaliser et de proportionner l’écriture, adopte des lettres au tracé plutôt angulaire ou géométrique. Ces écritures dites kufiques continuent d’être employées à l’époque médiévale et moderne, de manière limitée et ornementale. Parfois, les hampes sont ornées de tiges végétales ou forment des entrelacs complexes. La logique de cette écriture est poussée à l’extrême avec le kufique géométrique, strictement orthogonal.


Plat à inscription monumentale
10e - 11e siècle
Samarkand
Céramique, décor peint sous glaçure

L’écriture très stylisée et élancée, aux terminaisons biseautées, est caractéristique d’un nouveau style qui se répand au 10e siècle, notamment dans les manuscrits coraniques. Le texte, en arabe, est une maxime de bon gouvernement : « La magnanimité, son goût est amer au début, mais à la fin plus doux que le miel. La santé [au possesseur] ». Ce plat reflète la société élégante et lettrée de Samarkand, loin du centre du califat abbaside.
Don A. Kann, 1935
Département des Arts de l'Islam
AA 96



Contacts | Crédits