Denon
Entresol
Gothique tardif
Salle C
Vitrine 9
Détail du buste
Vue du dos
Vue du profil droit
Souabe, vers 1520-1525


Le Christ des Rameaux
Bois (tilleul et épicéa), restes de la polychromie originale (Christ) avec repeints (âne et base)

Le Christ est représenté lors de son entrée triomphale dans la ville de Jérusalem,
telle qu'elle est décrite dans les Évangiles.Vêtu de pourpre en signe de souveraineté, il bénit de la main droite et de la gauche tient la bride de l'âne qu'il chevauche. L'allure majestueuse du Christ et son visage sévère contrastent délibérément avec la simplicité rustique de sa monture. Cette sculpture a été utilisée pour la procession du dimanche des Rameaux. Dans les villes allemandes au Moyen Âge, une effigie sculptée du Christ sur son âne muni de roulettes (en allemand Palmesel, «âne des Rameaux») était tirée
dans les rues et à son passage des rameaux étaient jetés à terre.
L'épisode évangélique était ainsi évoqué de façon théâtrale. La sculpture tenait le rôle du Christ, et les fidèles celui de la foule répandant des palmes et l'acclamant à Jérusalem.Le style de l'oeuvre est représentatif d'une tendance de la sculpture allemande gothique tardive, notamment en Souabe, que caractérise le traitement décoratif des plis souples et parallèles des vêtements. L'ample tunique du Christ se déploie largement en formant un beau réseau de lignes courbes en contrepoint des boucles de la chevelure et des traits fins du visage délicatement sculpté.
Ancienne collection Louis-Pierre Bresset
Don de la Société des Amis du Louvre, 2008
Département des Sculptures
RF 2008.1



Contacts | Crédits