Richelieu
1 e étage
Simone et Cino Del Duca
Salle 551

détail d'une tête de cheval
détail de la Victoire
détail du génie des arts
vue d'ensemble
vue d'ensemble
vue de trois quarts
Manufacture de Sèvres


Surtout du service particulier de l'Empereur
Biscuit de porcelaine dure
H. : 0,76 m. ; L. 1,05 m.

Le surtout en biscuit fait partie du service particulier de l'Empereur (dit parfois « des Quartiers généraux »), qui comprenait par ailleurs un service d'entrée, un service de dessert et un cabaret à café décoré de vues d'égypte. Lors de la commande à la manufacture de Sèvres, en octobre 1807, Napoléon avait exprimé le souhait, que ce service, « d'un genre tout particulier », lui rappelât des souvenirs agréables.
Alexandre Brongniart, directeur de la manufacture de Sèvres, proposa que le surtout fût composé de seize figures et meubles antiques choisis dans les collections du musée Napoléon par Vivant Denon. L'architecte Théodore Brongniart père donna le dessin général, qui fut approuvé par Napoléon depuis Berlin en mars 1808. Le projet prévoyait deux candélabres, deux vasques aux Hercules, finalement remplacées par des vases Médicis, deux sièges, deux trépieds et seize figures d'après l'antique ; seule la pièce centrale, créée par le sculpteur Moutoni (1765 - 1837), n'est pas une réplique d'antique. Ce spectaculaire morceau de sculpture, généreusement déposé au musée du Louvre par l'Institut de France (Fondation Dosne-Thiers), montre un char traîné par deux chevaux conduits par la Victoire, et portant le génie des arts ; il rappelait que c'était à la victoire et aux conquêtes napoléoniennes qu'étaient dus les plus beaux objets du musée Napoléon et notamment ceux qui composaient le surtout. Les candélabres reprennent un modèle du musée Pio-Clementino, entré au Louvre avec les conquêtes napoléoniennes ; les modèles, comme ceux des trépieds, furent établis à Sèvres, par le sculpteur J.-Ch.-N. Brachard aîné. Les trépieds reproduisent une célèbre fontaine antique en marbre pentélique, trouvée à la villa Adriana à Tivoli, déposée au musée du Capitole, et entrée au Louvre en 1797. Le surtout fut livré au palais des Tuileries, le 27 mars 1810, quelques jours avant le mariage de Napoléon et de Marie-Louise.

Manufacture de Sèvres
Surtout du service particulier de l'Empereur
Département des Objets d'art
M 1602 B



Contacts | Crédits