Denon
Rez-de-chaussée
Salle du Manège
Salle 405

Collections royales françaises
Dès le XVIe siècle, les rois de France reçurent des antiques d'Italie en cadeaux diplomatiques. En 1604, Henri IV réunit la majeure partie de ce premier ensemble dans la salle des Antiques du Louvre. Colbert, puis Louvois, entreprirent d'accroître la collection royale pour Louis XIV. Quelques marbres furent obtenus difficilement en Italie. S'y ajoutent heureusement des antiques offertes par leurs propriétaires français ou obtenues grâce aux diplomates présents en Méditerranée orientale. Les antiques des résidences royales sont saisies avec les biens de la Couronne en 1792, pour être exposées au Louvre.


Statue de divinité masculine, dite Jupiter de Smyrne
Milieu du IIe siècle ap. J.-C.
Izmir
H. : 2,34 m.

Cette statue fut découverte en 1680 à Smyrne, l'actuelle Izmir en Turquie, et adressée à Louis XIV par son représentant dans cette échelle du Levant pour répondre aux exigences du chantier de Versailles. L'ajout du bras droit brandissant le foudre par Granier vers 1686 transforme la figure, peut-être à l'origine un Asclépios, en un Jupiter. Placée en 1696 à Versailles dans l'allée nord du Tapis vert où elle est saisie pour le Muséum central des Arts à la Révolution.
Saisie révolutionnaire
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
Inventaire MR 255 (n° usuel Ma 13)



Contacts | Crédits