Richelieu
Rez-de-chaussée
Antoine-Denis Chaudet (1763-1810), le néoclassicisme en sculpture / James Pradier (1790-1852)
Salle 225

détail du buste
vue de profil
Jean-Jacques PRADIER, dit James
Genève, 1790 - Bougival, 1852

Un Fils de Niobé, dit plus tard Niobide blessé
1822
Modèle en plâtre réalisé en 1817 à Rome. Marbre ébauché en Italie et achevé en France avant sa présentation au Salon en 1822.

Marbre
H. : 1,46 m. ; L. : 1,24 m. ; Pr. : 0,55 m.

Niobé, fille de Tantale, fière de ses nombreux enfants, insulte la déesse grecque Léto qui n’en avait que deux. Vengeant leur mère offensée, Apollon et Artémis tuent de leurs flèches tous les enfants de Niobé. Pradier choisit de figurer l’ultime instant de conscience avant la mort du jeune homme. Inspiré d’un bas-relief antique grec, cette sculpture est avant tout une belle étude de nu masculin au modelé parfait et aux lignes élégantes.
Acquisition du roi Louis XVIII en 1822, versement du musée du Luxembourg au musée du Louvre en 1854.
Département des Sculptures
L.L. 312



Contacts | Crédits