Richelieu
2 e étage
Galerie Médicis
Salle 801

Petrus Paulus RUBENS
Siegen (Westphalie), 1577 - Anvers, 1640

Le Triomphe de la vérité, ou La Parfaite et Sincère Union de la reine mère et de son fils
H. : 3,94 m. ; L. : 1,60 m.

Dernier tableau du cycle, jadis sur le mur est de la galerie, au palais du Luxembourg, et placé à droite si l'on part de l'entrée (où se trouvent les trois portraits, INV. 1790 à 1792). Par son format étroit, il répond à l'autre tableau d'ouverture (INV. 1769) placé, lui, à gauche de l'entrée, au départ du cycle (donc autrefois sur le mur ouest du palais), ainsi que le prouve la double esquisse du Louvre, (M.I. 212, (exposée salle 17), qui prépare ces deux tableaux à la fois. Ici, le Temps élève la Vérité, représentée nue selon une usuelle tradition iconographique, pour qu'il soit révélé à tous que la mère et le fils, placés à égalité dans un monde céleste, sont dans une entente parfaite que symbolisent ici les deux mains réunies dans une couronne de laurier sous un cœur flambant d'amour.
Département des Peintures
INV. 1789



Contacts | Crédits