Richelieu
2 e étage
Galerie Médicis
Salle 801

détail de Marie de Médicis
détail de la Générosité
détail de la Victoire et la Renommée
détail de la reddition de Juliers
Petrus Paulus RUBENS
Siegen (Westphalie), 1577 - Anvers, 1640

La Prise de Juliers, le 1er septembre 1610, dit autrefois Le Voyage de Marie de Médicis au Pont-de-Cé (en Anjou, en 1620)
H. : 3,94 m. ; L. : 2,95 m.

Le vrai titre de Prise de Juliers, correspondant à celui que l'on trouve dans des documents anciens, n'a été rétabli qu'en 1920.
Grâce aux troupes françaises - geste d'Henri IV accompli par la reine, son véritable successeur -, la place de Juliers (en Allemagne) est rendue aux protestants allemands (Rubens donne même à l'armée royale un rôle beaucoup plus important que dans les faits). La reine, superbement casquée et bâton de chef à la main, est couronnée par la Victoire, tandis que la Renommée publie ce haut fait à l'aide de sa trompette. Accompagnant la reine, la Générosité avec son lion, animal à la fois clément et jamais avare de son courage (selon l'Iconologie de Cesare Ripa, 1593). À l'arrière- plan, la reddition de Juliers.
Département des Peintures
INV. 1781



Contacts | Crédits