Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
Vue de dos
Vue de profil
Vue de trois-quarts droit
Vue de trois-quarts gauche
Gregor ERHART
Ulm, vers 1470 - Augsbourg, 1540

Sainte Marie Madeleine
Vers 1515-1520
Provenant de l'église Sainte-Marie-Madeleine du couvent des Dominicains d'Augsbourg (?)
Tilleul, polychromie originale, terrasse et partie avant des pieds restituées au XIXe siècle
H. : 1,77 m. ; L. : 0,44 m. ; Pr. : 0,43 m.

Comme sur la gravure de Dürer, la sainte, figurée nue, était entourée d'anges volants.
La pécheresse repentie, qui vivait dans la grotte de la Sainte-Baume vêtue de ses seuls cheveux, était tous les jours transportée au Paradis par des anges, pour entendre un concert céleste. La sculpture était suspendue à la voûte de l'église.
Collection Siegfried Lämmle ; acquisition en 1902 sur les arrérages du legs de Madame Émile Louis Sévène née Laure Eugénie Declerck
Département des Sculptures
R.F. 1338



Contacts | Crédits