Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
détail de la partie centrale
détail de la partie droite
détail de la partie gauche
Les quatre dessus-de-porte du salon de l'hôtel de Voyer d'Argenson

En 1761, le marquis Marc-René de Voyer d'Argenson, fils de ministre, lieutenant-général des armées du roi, fit appel à l'architecte Charles De Wailly pour remettre au goût du jour son hôtel. Celui-ci, également connu sous le nom de Chancellerie d'Orléans, était situéà proximité du Palais Royal. Des artistes prestigieux, comme le peintre Fragonard, le bronzier Gouthière et le sculpteur Pajou en réalisèrent le décor jusqu'en 1770. Le bâtiment, qui avait fait l'objet de plusieurs campagnes de prises de vues photographiques, fut détruit en 1923. Le décor intérieur, démonté puis mis en caisse, fut cependant très largement préservé.

Les quatre dessus-de-porte du salon sont en plâtre. Leur fond est stuqué de couleur bleu foncé, et recouvert de demi-reliefs en plâtre doré sur mixtion. Ils ont été provisoirement déposés en 1998 au musée du Louvre par la Banque de France, en attendant qu'une solution d'ensemble soit trouvée pour exposer au public, dans un lieu approprié, l'ensemble du décor de l'hôtel.


Augustin PAJOU
Paris, 1730 - Paris, 1809

L'Eau, ou Neptune protégeant Amymone

Département des Sculptures
ENT 1995.19



Contacts | Crédits