Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
Peintre nordique travaillant à Venise à la fin du XVIe siècle

La Mort d'Adonis
H. : 1,55 m. ; L. : 1,99 m.

D'après les Métamorphoses d'Ovide, Adonis part, malgré les avertissements de Vénus, chasser un sanglier, qui le tue. La déesse, trouvant son amant mort, s'évanouit, soutenue par l'une des trois Grâces. Le style évoque un peintre nordique formé à Venise dans l'entourage de Tintoret.
Saisie révolutionnaire de la collection du duc de Penthièvre
à Châteauneuf-sur-Loire, 1794
Département des Peintures
INV. 1759



Contacts | Crédits