Cette oeuvre n'est pas visible actuellement dans les salles du Musée
vue de dos
vue de profil
vue de profil
Pierre-Jean DAVID, dit DAVID D'ANGERS
Angers, 1788 - Paris, 1856

La Liberté
1839
Bronze
H. : 0,57 m. ; L. : 0,23 m. ; Pr. : 0,17 m.

Vêtue d’une courte tunique, coiffée d’un bonnet phrygien et armée d’un fusil à baïonnette, cette allégorie de la Liberté affirme la continuité dans la lutte du peuple français pour la reconnaissance de ses droits. Sur la plinthe, sont inscrits deux vers de la Marseillaise, chant patriotique de la Révolution française de 1789. Sur le papier tenu dans sa main droite figurent les dates de cette première révolution et de la Révolution de Juillet 1830 dite des Trois glorieuses.
Dépôt du musée Carnavalet, 1928
Département des Sculptures
R.F. 1963



Contacts | Crédits