Sully
Rez-de-chaussée
Levant - Palestine et Transjordanie, des origines à l'âge du fer
Salle 303
Vitrine 8 : Statue d'Aïn-Ghazal - 7e millénaire
Statue de forme humaine
Fouille de Aïn Ghazal, Jordanie, 1985, sous la direction de Gary Rollefson et Zeidan Kafafi
Période Néolithique pré-céramique, 7e millénaire
Plâtre de gypse, paupières et pupilles en bitume

Le groupe d'effigies auquel appartient l'oeuvre ici présentée a été prélevé en bloc sur le terrain de fouille et envoyé pour traitement au service de restauration de la Smithsonian Institution à Washington. Le travail de restauration a duré de 1985 à 1996, sous la direction de Carol Grissom. Il apparaît que ces statues étaient modelées à la main sur une armature de cordes en fibres tressées. Cette armature, sorte de squelette, permettait aux effigies de tenir debout. Elle a disparu en laissant des empreintes dans le plâtre, qui ont été remplies par une armature moderne invisible. La surface du plâtre, aujourd'hui craquelée, avait été lisée à la spatule et aux doigts. Le crâne, laissé rugueux, devait recevoir une perruque.
Prêt de la Direction des antiquités de Jordanie
Département des Antiquités orientales
DAO 96



Contacts | Crédits