Sully
Rez-de-chaussée
Art grec classique et hellénistique
Salle 340
Podium 1
Autre vue
notice de la stèle Ma 2926
Stèle funéraire de Thaléa
Vers 150 avant J.-C.
Smyrne (actuelle Izmir, Turquie)
Marbre de Proconèse
H. : 114 cm. ; L. : 49 cm. ; Pr. : 10 cm.

Cette haute stèle funéraire se présente sous la forme d’un petit temple (naïskos). Les deux pilastres supportent une frise dorique, alternant triglyphes et métopes, et un fronton orné d’une rosette et surmonté d’acrotères. La zone sous le fronton est sculptée de deux rosettes encadrant une couronne honorifique. À l’intérieur de la niche figure une femme drapée qui, comme celle de la stèle voisine (Ma 2926), reprend un type statuaire couramment appelé par les modernes « la Pudicité ». Elle est entourée par deux petites servantes en chiton (tunique). Celle de gauche se tient le visage en signe d’affliction ; celle de droite porte une pyxis (boîte cylindrique). Ce type de stèle funéraire, de format vertical et mettant en scène un nombre réduit de personnages, apparaît en Asie Mineure et en Grèce égéenne à partir du IIIe siècle avant J.-C. L’épitaphe désignant la défunte est gravée de part et d’autre de la couronne : « Thaléa, [fille d’]Athènagoras, [de la ville d’]Oroanna, salut ! »
Don P. Gaudin, 1901
Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines
N° d'entrée MND 443
(n° usuel Ma 3296)



Contacts | Crédits