Sully
Rez-de-chaussée
Les loisirs
Salle 329
Vitrine 7 : Jeux à damiers
autre vue
autre vue
Le jeu de "sénet" est attesté dès les premières dynasties.
Sur un circuit de trois fois dix cases, deux adversaires faisaient avancer chacun une série de pions, en fonction d'un lancer de bâtonnets ou d'osselets qui faisaient office de dés, tout en essayant de bloquer ou de faire reculer l'adversaire. Comme au "jeu de l'oie" ou des "petits chevaux", le gagnant est celui qui le premier fait sortir tous ses pions du plateau. On ne pouvait sortir des cinq dernières cases qu'en fonction d'un certain lancer.
Au Nouvel Empire (vers 1550 - 1069 avant J.-C.), le jeu de "sénet" porte sur son autre face le jeu "des 20 cases" importé du Proche-Orient. Chaque joueur devait introduire progressivement 5 pions (les mêmes que pour le "sénet") sur le circuit. Certaines cases étaient favorables ou défavorables.


Boîte de jeu au nom d'Imenmès
vers 1300 avant J.-C.
bois
H. : 7 cm. ; l. : 36 cm. ; L. : 12 cm.

Sur la face inférieure, damier pour le jeu de "sénet" (à 30 cases) ; sur la face supérieure, damier pour le jeu de 20 cases ; sur le petit côté, Imenmès est représenté jouant au "sénet", avec deux séries de pions et des osselets.
Département des Antiquités égyptiennes
E 2710



Contacts | Crédits