Denon
1 e étage
Grande Galerie
Salle 712

Agnolo di Cosimo di Mariano TORI, dit BRONZINO
Florence, 1503 - Florence, 1572

Le Christ jardinier apparaît à sainte Madeleine, ou Noli me tangere
Signé et daté en bas à droite : L'A DIO OP/... BRONZ/INO FIO/ RETIN/OMD/LXI
Bois (peuplier)
H. : 2,89 m. ; L. : 1,94 m.

Commandé par Giovanni Battista Cavalcanti pour la chapelle funéraire de son père, Tommaso, à Santo Spirito de Florence, décorée de 1560 à 1562.
Bien que les figures en soient inversées, la composition de Bronzino s'inspire, en renchérissant sur la grâce maniérée de ses figures serpentines, d'un carton, aujourd'hui perdu, de Michel-Ange. Réalisé en 1531, ce carton a été traduit en peinture l'année suivante par Pontormo, puis, par la suite, par d'autres artistes florentins du milieu du XVIe siècle.
Entré au Louvre en 1814
Département des Peintures
INV. 130



Contacts | Crédits