Sully
2 e étage
Jean-Honoré Fragonard (1736-1806)
Salle 929

détail de Corésus et Callirhoé
détail de la partie gauche
vue sans cadre
Jean-Honoré FRAGONARD
Grasse, 1732 - Paris, 1806

Le Grand prêtre Corésus se sacrifie pour sauver Callirhoé
1765
H. : 3,09 m. ; L. : 4 m.

Ce tableau est inspiré de la Description de la Grèce de Pausanias (2e siècle ap. J.-C.). La cité de Calydon, décimée par la peste, décide de sacrifier la jeune Callirhoé pour mettre fin à l’épidémie. Mais Corésus, le grand prêtre chargé de la tuer, aime la jeune fille et se poignarde à sa place.
Morceau d’agrément de l’artiste à l’Académie.
Collection de Louis XV, roi de France (1715-1774)
Département des Peintures
INV. 4541



Contacts | Crédits